Madagascar : un trafic de 557 reptiles arrêté à temps

17/05/2011
By

Comme beaucoup d'animaux à Madagascar, ce drôle de caméléon et de nombreux autres reptiles sont endémiques

Un trafic de 557 reptiles a été arrêté à temps par les polices des frontières de l’aéroport international d’Ivato à Antananarivo, la capitale malgache, lundi 16 mai 2011, apprend-on d’une source auprès de cette autorité, mardi.

Ces reptiles et les batraciens menacés d’extinction dont 467 caméléons, 23 lézards et 58 grenouilles et les 9 restants, des caméléons et lézards déjà morts, ont été trouvés dans les bagages d’un malgache d’une quarantaine d’années qui allait prendre le vol pour Bangkok.

Le passage au scanner des deux valises du présumé trafiquant a permis aux douaniers d’intercepter l’exportation illicite de ces reptiles ainsi que des boîtes contenant des œufs de caméléon.

Notons que Madagascar a ratifié la convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) en 1975. Depuis, l’exportation des espèces inclues dans l’annexe II de cette convention est passible d’amende et d’emprisonnement.

Selon les dernières informations, les animaux saisis vont être relâchés dans les réserves naturelles ou des parcs malgaches.

 

Informations recueillies par LB sur le site http://www.afriquinfos.com/articles/2011/5/17/brevesdafrique-178109.asp

Comments are closed.

 

mai 2019
L Ma Me J V S D
« juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031