Le déclin inquiétant de la faune sauvage de Masaï Mara

05/06/2011
By

La réserve de Masaï Mara au Sud-Ouest du Kenya a perdu 70% de sa faune sauvage au cours des trente dernières années. D’après une étude du Journal of Zoology, cette chute se poursuit actuellement en dépit des efforts menés en matière de protection des espèces. Un constat inquiétant pour les spécialistes qui rappellent que cette réserve est l’une des principales attractions touristiques du pays qui drainent des milliards de shillings kenyans. Les animaux les plus affectés par cette baisse sont les impalas, les phacochères, les girafes, les topis (damalisques de Hunter) et les bubales de Coke. En revanche, le nombre de troupeaux de bétail paissant dans la réserve a augmenté de 1100% mettant en conflit les animaux sauvages et les animaux domestiques face aux ressources naturelles. En effet, le bétail maasaï est régulièrement conduit par les éleveurs à l’intérieur de Masaï Mara bien que cette pratique soit illégale.

Selon le Dr Ogutu et son équipe, la croissance du bétail est le facteur principal expliquant la disparition progressive de la faune sauvage, les deux autres raisons étant les activités des braconniers et l’exploitation croissante des terres. Plus de 1500 braconniers ont été arrêtés entre 2001 et 2010 et plus de 17 300 pièges ont été saisis dans la réserve; le braconnage est donc toujours une menace majeure.

L’étude du Journal of Zoology a approfondi les travaux déjà publiés en 2009, portant cette fois sur 12 espèces (grands mammifères, autruches et petit bétail) contre 7, et couvrant une période de 33 ans au lieu de 15 sur l’ensemble de la réserve et des ranchs maasaïs mitoyens.

 

Crédit photo : Pascal Fournié


Sources : http://www.bbc.co.uk/nature/13573912

http://ilriclippings.wordpress.com/2011/06/01/wildlife-crash-reported-in-kenyas-famous-masai-mara-region

 

Traducteur et rédacteur : BV

Comments are closed.

 

avril 2018
L Ma Me J V S D
« juil    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30