Serengeti : le projet de route abandonné?

12/08/2011
By

La route proposée initialement couperait la zone de passage des gnous, zèbres et autres espèces lors de leur migration entre la Tanzanie et le Kenya. (Source image : National Geographic /Carte de Stuart L. Pimm)

Dans notre article du 16 mai 2011, nous évoquions les problèmes liés à l’éventuelle construction d’une route à travers le parc du Serengeti en Tanzanie.

Depuis, suite aux pressions exercées sur le gouvernement tanzanien pour l’abandon de ce projet, ce dernier a déclaré fin juin : « La section de 53 km traversant le Parc National du Serengeti restera en gravier et continuera d’être gérée par le TANAPA (Tanzania National Parks), essentiellement pour le tourisme [...] comme c’est le cas actuellement. Le projet de route bitumée ne coupera pas le Parc National du Serengeti et n’aura donc pas d’incidence sur les mouvements migratoires et les programmes de conservation ».

Alors qu’on pourrait croire à une victoire en faveur de la protection de cet important espace naturel, les opposants au projet s’interrogent sur la signification de ces propos. Christof Schenck de la Société Zoologique de Francfort en Allemagne admet que « l’interprétation de cette déclaration est délicate ».

Pour les écologistes, la meilleure solution serait que la route évite totalement le parc. Par rapport à cela, le gouvernement a dit qu’il envisageait sérieusement de construire une route passant au sud de l’aire de conservation de Ngorongoro et du Parc National du Serengeti. Toutefois, l’expérience passée laisse certains experts sceptiques.

En effet, les plans de construction de route en dehors du Serengeti sont encore en cours, et la route de gravier à travers le parc serait toujours rejointe à chaque extrémité par une autoroute principale bitumée. La circulation à travers le parc pourrait donc augmenter considérablement.

Le Dr Paula Kahumbu, écologiste kényane fondatrice et directrice de l’ONG WildlifeDirect explique : « Nous voudrions un engagement plus fort qui défend le Serengeti à perpétuité. À l’heure actuelle, il n’y a aucune garantie qu’une fois la crise passée, les plans d’origine ne soient pas maintenus. C’est déjà arrivé ».

Sources :

http://www.savetheserengeti.org/issues/stop-the-serengeti-highway/#axzz1MiPJtGdQ

http://news.nationalgeographic.com/news/2011/06/110628-serengeti-highway-tanzania-science-road-environment-wildebeest-world

http://newswatch.nationalgeographic.com/2011/06/24/is-serengeti-highway-really-cancelled

 

Traducteur et rédacteur : LB

 

Comments are closed.

 

mai 2019
L Ma Me J V S D
« juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031